Menu
Edito / Blog Perso

Critique du film “Novembre”

En date du 23/10/2022

Toujours avec un temps d’avance (Octobre), nous avons passé le film “Novembre” dans le cinéma dans lequel je travaille . J’ai donc pris le temps d’assister à la projection. Après être passé entre les balles, je vous écris ces modestes lignes.

Donc … Projetons, mes bons !

Novembre sous la pluie, avec les flingues et les roses … en bref.

Novembre | 5 octobre 2022 (France) 7.2

Videos


See all videos >>

Cast

...
Fred
...
Capitaine Inès Moreau
...
Héloïse
...
Marco
...
Samia
...
Martin
...
Foued
...
Kader
...
Djibril
...
Rudy
...
Hasna Aït Boulahcen
...
Sarah
...
Vincent
...
Benoît
...
Julia
...
Khalid Ben Hamet
...
Jackie Delattre
...
Attou

See full cast >>

Countries: FranceLanguages: FrançaisBudget: 12 000 000 €(estimation)

Voilà pour répondre aux questions inhérentes à chaque production cinématographique (keskecé, yaki, ckelgenre, sasorkan).

Ma critique donc : Gilles Lelou … oups pardon, Jean Dujardin incarne un responsable de service de sécurité, à la traque des responsables des attentats de Paris et du Bataclan (J’ai vraiment cru que c’était Gilles Lelouche sur l’affiche). Un film dur, qui remue tous celles et ceux qui ont vécu la catastrophe de près ou de loin.

Les choses bien : C’est un bon polar, tinté d’espionnage international. On pourrait se méprendre avec une grosse production américaine sur pas mal de passages. Un bon rythme, on sens bien la pression et un très bon suspens, même si nous avons encore en tête ces évènements. Ce film à eu la décence de ne pas reproduire les scènes des attentats et de balayer ces événements en introduction, pour laisse une large place à l’enquête.

Les choses moyennes : Je reste sur Gilles Lelouche, qui aurait été à mon sens plus judicieux pour ce rôle. Même si Jean Dujardin joue bien, on reste toujours en attente d’une vanne ou d’un sourire tel qu’il sais les faire à merveille. Mais rien à dire sur sa prestation, il est sérieux, dur par moment, une facette assez méconnue du personnage.

Les choses nulles : Bon, comme j’ai rien à dire à ce niveau là, je vais chipoter : la scène de l’assaut de l’appartement semblerait surréaliste vu la quantité de balles tirés à ce moment là : cela fait rappeler le film “Leon” par moment.

Conclusion : Je me suis surpris à avoir des réactions viscérales durant le film : sursaut, réactions verbales, et aussi des larmes. Mission accomplie cher Cédric. C’est un film qui serait digne de trôner dans mon top 100. C’est un film dur, qui ne laisse aucune place à l’humour ni à la dérision ou la critique, et heureusement. Une grande décence et une grande dignité que ce film, qui touche à un sujet sensible pour les Français, à quelques mois de la fin du procès. J’ai aimé aussi le respect de la religion et le professionnalisme des policiers, malgré des boulettes … mais bien intentionnés. Je suis sensible à la bienveillance, même si cette dernière retombe vis à vis de l’indic. Ce sera heureusement corrigé dans les textes pré-génériques de fin. On reste donc sur ces 5 jours de traque au suspens haletant.





D'autres articles peuvent vous interresser ...